amarrage bateau

Quelle corde pour amarrer bateau ?

L’amarrage bateau à quai correspond à la dernière manœuvre de l’accostage. Ce dernier consiste à fixer votre bateau sur un point fixe, tels un quai, un ponton ou un coffre. Cette procédure nécessite donc l’utilisation de cordages ou d’un amarre bateau. Cependant, comment choisir le bon matériel ?


Pourquoi amarrer son bateau ?


Le mouillage ou l’amarrage bateau à quai permet d’immobiliser votre navire sur un point fixe. En effet, les courants marins peuvent bouger votre navire et ainsi heurter les bords sur les ports. Cette manœuvre s’établit pour toutes les catégories de véhicule, comme les bateaux à voile ou à moteur, les navires de grande taille et ceux de petite taille. Les spécificités du cordage dépendent de la taille et de la longueur de ces derniers.
Dans la pratique, les navigateurs recommandent d’utiliser 4 amarres au minimum. Les fixations se subdivisent en trois catégories. Les pointes permettent de garder la distance entre le quai et le bateau. Les gardes, avant et arrière, évitent au navire d’avancer ou de reculer. Et enfin, les traversiers demeurent indispensables, toutefois, ils renforcent la stabilité de votre véhicule. Chaque amarre s’utilise de pair en pair et leur emploi varie en fonction de la technique d’amarrage bateau à quai.


Les critères pour choisir la bonne corde


Les premières conditions à considérer pour connaître le bon matériel à utiliser résident dans la longueur, le diamètre et la résistance de votre amarre. Votre cordage correspond à un matériel de bonne qualité lorsque ce dernier possède une élasticité capable de supporter les courants et la pression de l’eau. En effet, l’amarre doit rester résistante pour éviter la rupture en cas de choc violent. Celle-ci doit également demeurer épaissable. Dans ces cas, assurez-vous de bien vérifier que cette mention figure dans les fiches descriptives.
La longueur de votre aussière doit rester proportionnelle à celle de votre bateau. Parmi les 4 amarres, 2 cordages marines doivent mesurer 1,5 fois la taille de votre navire et les 2 autres doivent égaliser à la longueur de celui-ci. Par exemple, si votre bateau mesure 12 mètres, prenez 2 amarres de 18 mètres et 2 autres de 12 mètres. De ce fait, l’amarrage bateau à quai s’effectue sans difficulté et sans danger. Pour le diamètre, un calcul simple suffit également. Prenez la longueur de votre véhicule et ajoutez 4 à cette dernière. Prenons le cas de l’exemple précédant, les 4 amarres doivent donc posséder un diamètre de 16 mm.


Les constructions des cordages


Les types de construction de votre matériel restent aussi un critère à prendre en compte. Parmi les catégories se trouvent les amarres tressées, qui possèdent une grande souplesse et un aspect moins volumineux que les autres types. En parallèle à ces dernières figurent les amarres toronnées. Les torons correspondent à des fils tournés pour former un cordage. Leur nombre varie entre 3 et 8. Les constructions à 3 torons restent les plus utilisées dans les mouillages. Ces dernières s’épissent facilement contrairement aux cordages à 8 torons. Toutefois, celles-ci correspondent pour un ancrage.

Posts created 108

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut